The village of the Moon____.x'3}
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 New Karasu

Aller en bas 
AuteurMessage
Karasu Jigokuno
Star
Nettoyeur de source
avatar

Masculin Nombre de messages : 106
Age : 27
Rp : 37
¥ : 5 000
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: New Karasu   Mar Juil 15 2008, 12:41

Nom et prénom : Jigokuno Karasu
Âge : 18 ans
Sexe : Masculin
Pratique-t-il/elle la magie ? Non
Métier que vous aimeriez avoir : Nettoyeur des sources ! (je verrai après si je veux être autre chose comme ya beaucoup de choix ^^)

Physique : C'est quelqu'un de plutôt grand. Ses années de marches lui ont donné une certaine musculature, mais qui reste discrète, cachée par des vêtements amples. Parfois on voit quelques cicatrices ou des marques de coup persistants. Ses cheveux sont plutôt longs. A vrai dire, il ne les coupe pas souvent, et ne les coiffe jamais. Donc ils sont en bataille vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Ils sont très sombres -comme ses yeux- et parsemés de reflets bleu marine. C'est assez peu commun mais c'est ce qui fait son charme. En plus de ses cheveux nuit, Karasu a des yeux sombres un peu en amandes. Quand Kasumi fait des siennes, il ont tendance à devenir jaune, comme les chats. Il possède de grandes mains blanches, comme le reste de sa peau. Pourtant, il n’est pas très manuel et même plutôt maladroit, ce qui contraste avec son physique d’un homme assez prétentieux. Depuis qu'il a rencontré le chat, le jeune homme a attaché un collier autour de son cou. Une ceinture noire sur laquelle est accrochée une clochette d'argent. Cela fait assez félin, mais le plus souvent elle est cachée pour essayer de se faire le moins remarquer possible. En effet, Karasu tente de se refaire une vie et d'effacer son passé, même s'il sait que c'est impossible.
Kasumi est un chat noir très fin aux longues moustaches transparentes. Il a les bout des pattes légèrement grisé, comme s’il avait marché dans de la cendre ou de la poussière. Ses pupilles sont en fente –c’est un chat- et d’une couleur ambrée.

Qualités, défauts et vilaines manies, tic : Karasu est quelqu’un plutôt introverti. Il n’aime pas dévoiler n’importe quoi n’importe où à n’importe qui. Il faut savoir gagner sa confiance. Parfois elle est très facile d’accès, et parfois elle sera difficile à obtenir. Mais quand on est ami avec lui, on découvre une personne d’une nature sympathique et ouverte. En fait c’est Kasumi qui lui a apprit à paraître comme cela. Ainsi on ne s’attache pas aux personnes inutiles, celles qui vont mourir. Sa principale qualité est qu’il est très obéissant, comme un bon chien. Certainement un peu trop parfois, car il en devient naïf, et sa qualité se transforme en défaut. C’est un garçon qui n’a pas de tic ni de manières exagérées.
Quand on se lie d’amitié avec lui, il est d’une fidélité incomparable, mais surtout d’une grande sincérité. Il ne cachera rien, sauf s’il n’a pas confiance. Et là, pour lui faire cracher le morceau, il faut posséder cette dernière.
De son côté, Kasumi est un chat, personne ne peut donc lui parler et le comprendre, si ce n’est Karasu. Néanmoins, il ne se laissera pas caresser, même par le jeune homme, sauf si c’est pour lui sauver la vie dans un élan de bonté. [XD] Un chat c’est libre, solitaire, indépendant, et Kasumi n’échappe pas à la règle. On croirait même que c’est lui qui a décidé de ces caractères.

Ce qu'il/elle aime, ce qu'il/elle n'aime pas : Karasu déteste Kasumi. C’est un fait, c’est prouvé. Mais il ne peut s’empêcher de vivre avec lui, il est devenu une partie de sa vie, de son âme et de son être. Kasumi préfèrera feindre une indifférence totale vis-à-vis de son cageot, mais au fond de lui il l’aime bien ce jeune homme qu’il traite d’idiot et d’incapable dès qu’il le peut. Un goût commun ? Ils adorent la nuit et la lune. Pour l’un c’est synonyme de malheur et de meurtre, pour l’autre c’est une liberté immense et inimaginable. L’un comme l’autre déteste le lait, les humains prétentieux, bavards, insolents et j’en passe…

Histoire Depuis bien longtemps dans le Nord de Honshu, un temple dit maudit avait été construit soi-disant par le Dieu des Enfers lui-même. Cette légende aberrante n’empêcha pas une riche famille de prêtre de s’y installer et d’y vivre sagement pendant plusieurs siècles. Seulement, à chaque génération dès qu’un garçon naissait, il apportait le malheur et la mort chez ses proches. Aussi, dès qu’un petit garçon naissait, on le tuait avec sa mère, pour éviter que le malheur n’arrive et ne se reproduise. Bien souvent le temple était détruit quand même par un cataclysme, ou par un monstre surgit de nulle part. Mais toujours les gens le reconstruisaient, car ils se sentaient bien dans cet endroit reculé du monde, en harmonie.
Depuis 1982, une jeune femme et son mari vivait dans le temple. Il connaissait la légende, et savait qu’il était maudit, car leur nom était Jigokuno. Il savait aussi que le premier fils qu’ils auraient apporteraient la désolation dans la famille. D’ailleurs, ils oublièrent un peu les coutumes sexistes envers la naissance des garçons. Et puis de toutes manières, ils avaient eut trois filles en neuf ans. Donc, pas de soucis.
Malheureusement, la femme tomba enceinte une quatrième fois. Elle fit tout pour que ce soit une fille. Mais si c’était un garçon, elle voulait le garder quand même malgré la malédiction. Une nuit de Décembre, une petit garçon naquit, bien au chaud dans l’enceinte du temple. Ses parents ne voulurent pas le tuer, d’autant plus qu’il ne se passa rien durant dix années.
La nuit de ses dix ans, la malédiction frappa. Un tremblement de terre d’abord, puis un monstre gigantesque attaqua le temple. Kohana Jigokuno –c’était le nom de la mère- tenta de sauver ses filles, sans succès. Elle ne voulut pas protéger son fils car elle croyait que c’était à cause de lui que tout arrivait. Résultat, elle mourut avec ses trois enfants de 15 et 12 ans (jumelles). Le père quand à lui essaya de préserver des griffes du monstre en le cachant dans la cave du temple. Karasu y passa la nuit, seul dans l’ombre et incertain de s’en sortir vivant.
Au petit matin, il trouva un moyen de sortir de son trou, une issue de secours qui débouchait hors de l’enceinte du temple. Il ne voulut pas rentrer, car il savait ce qu’était devenu sa famille. Il partit par les routes tout seul, jusqu’à ce qu’il rencontre –affamé- un jeune chat noir aux pattes cendrées. Bizarrement, ce chat pouvait lui parler, il recevait aussitôt ses pensées dans son esprit, et lui rendre l’appareil. Bizarrement toujours, ses pattes étaient tâchées de sang, comme son cou et son museau. Mais il tenait un si belle brochette dans sa gueule que Karasu ne fit pas de commentaires. Il avait bien trop faim.
Le chat et lui se lièrent d’amitié, si on peut appeler çà de l’amitié, et restèrent ensemble six longues années à parcourir Honshu de long en large en dormant sur les mousses et en volant pour manger. Le chat –Kasumi bien entendu- lui apprit les rudiments de la survie, comment se comporter avec les humains et savoir distinguer les bons des mauvais. C’était chose facile, car pour Kasumi tous les humains étaient méchants.
Au terme de ses six années, le chat dit un jour à son « ami » qu’il devait quitter la terre, son corps, enfin, quelque chose que le garçon ne comprit pas. Par une nuit sans lune passée sur le port maritime, le chat noir disparut. Son corps alla traîner près des docks, et son âme se faufila dans le corps de Karasu. Deux âmes pour un corps, c’est un fardeau bien difficile à traîner. Surtout que Kasumi se révéla cruel et sanguinaire. Chaque nuit il transformait l’organisme de son cher cageot et lui inoculait des gênes félins, ce qui lui donnait une apparence de loup-garou. Mais il ressemblait plus à un chat qu’à un loup, alors il devint chat-garou. (çà sonne pas très bien n.n) Ils passèrent deux ans liés ainsi, et chaque nuit Kasumi tuait pour se satisfaire. Il s’en fichait, c’était pas lui qu’on battait au réveil, c’était Karasu.
Deux ans plus tard, le voyage amena le garçon à s’arrêter à Moon-in-Heart. Il y resta.

[Je raconte pas l’épisode de la guerre, tout le monde peut le lire ^^’]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi
Reine des sorcières
Infirmière
avatar

Féminin Nombre de messages : 2153
Age : 23
Rp : 271
¥ : 11 000
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: New Karasu   Mar Juil 15 2008, 12:52

Wah *o* la flemme de le lire XD >_< je le ferai plus tard

EDIT: ça y est je l'ai lu <3 C'est horrible comme histoire snif (j'adore le prénom de la mère ^^ Kohana) maintenant je comprends mieux Karasu ! parce que avant c'était pas très clair pour moi...
[fiche validée]

_________________


Moon in Heart, je t'aime!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-in-heart.jeun.fr/
 
New Karasu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Karasu-Tengu
» Pfiou... {T-d-T} (PV Karasu... Ne^^)
» Hoshizora, feunarde exorciste
» Prends ton temps, la vie n'est qu'un moment. (pv Karasu Tengu)
» Chimaro Karasu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ moon-in-heart } :: L'entrée du village :: Présentation } :: { Fiches validées }-
Sauter vers: