The village of the Moon____.x'3}
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hayoumie & Kotaro #

Aller en bas 
AuteurMessage
Hayoumie
Maire du village
Prêtresse de la magie
avatar

Féminin Nombre de messages : 2146
Age : 25
Rp : 273
¥ : 1 000 000 000 ect..
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Hayoumie & Kotaro #   Sam Oct 11 2008, 14:15

    Dans la sombre forêt interdite, Au beau milieu de grand arbre tordus sans le moindre feuillages se trouvaient une fille éclairait par le doux rayon de la pleine lune. Celle-ci portait une longue robe blanche qui se terminer par de la fine dentelle ; ses longs cheveux blond dont le rayon reflétait ses mèches d'une couleur d'or rare qui ondulaient jusqu'en bas de son dos. On ne voyait qu'elle parmi c'est long arbre effrayant qui faisaient penser à des barres de fer comme celle des prisons obscure. Elle se retourna soudainement effrayée par le bruit d'un craquement de branches seces. Une grande chouette apparut lançant son cri perçant. Hayoumie se boucha les oreilles jusqu'à ce que l'oiseau disparaisse dans les coins obscure de cette forêt. C'est temps si Hayoumie passait sont temps à errer dans la forêt, en grande solitaire. Kyô n'était jamais là et les rares moments qu'ils partageaient ensemble étaient derrière une table bien éloignée l'un de l'autre. Quel était la dernière fois ou ses deux personnages pourtant liés depuis longtemps ont t-il passée un long et bon moment ensemble ? Dans le bonheur ? La Lune était-elle devenu si vaniteuse que le soleil la détestait ?

    « c'est idiot d'avoir peur.. »

    C'est vrai que la chouette l'avait un peu effrayait ,mais ce n'était pas une raison pour prononçait une phrase avec un ton aussi sombre. Décidément Hayoumie n'était pas dans son état. Pour dire la vérité elle essaye de garder un sourire chaleureux au village ,mais elle souffre tellement au fond qu'il lui faut cet instant de solitude pour s'évader. Elle finit par s'arrêtait près d'un petit ruisseau qui brillait énormément. C'était une vision touchante Hayoumie ressemblait à un ange baigné dans la tristesse . Elle leva légèrement sa robe blanche pour ne pas trempé la dentelle dans l'eau, fit un pas dans le ruisseau glacée, lança un léger petit cri, surprise par le froid de l'eau éclatante ,et rentra l'autre pied.

    Cette semaine elle avait réussit à faire de Akio un bon disciple et c'était une sorte d'exploit. Elle espérée que peut-être si elle devait partir il prendra le relais et pour cela elle devait se dépêcher de tout lui instruire même si c'est assez difficile. Elle inspira profondément ,car cette idée la faisait souffrir; elle secoua sa tête comme pour expulser cette idée et pensé à autre chose mais à quoi ? Maintenant qu'elle est sa raison de vivre ? Kyô ? Non.. Akio ? Même s'il a besoin de son aide les livres de la bibliothèques d'Hayoumie pouvait très bien la remplaçer alors quoi ?

_________________
Nous ne somme plus que fantômes. Alors vous savez quoi ?
bouh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-in-heart.jeun.fr
Kotaro Higuchi
Sun
Cuisinier
avatar

Masculin Nombre de messages : 193
Age : 26
Rp : 45
¥ : 16 000
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Hayoumie & Kotaro #   Sam Oct 11 2008, 14:55

Pourquoi avait-il un mauvais pressentiment ? Kotaro n'avait pas l'habitude de se promener la nuit dans la forêt de Moon-in-Heart. Et pour cause, il n'aimait pas l'atmosphère oppressante qui se dégageait des arbres dans l'obscurité. Alors pourquoi était-il là, les mains dans les poches, à regarder la lune à travers des branches noires ? C'est une bonne question. Lui même ne savait pas y répondre. Il avait besoin de réfléchir. Narhu était un peu distante ces temps-ci alors il s'inquiétait. Est ce qu'elle lui en voulait encore après ce qu'il s'était passé il y a maintenant plusieurs semaines ? Il ne voyait pas sa petite amie rancunière à ce point. Ce devait être autre chose, mais comme il était un garçon, il ne comprenait pas pourquoi. Il aurait fallu demander à une amie de la pâtissière comme Natsumi. Elle, elle devait surement tout savoir des états d'âmes de sa meilleure amie. L'embêtant, c'est que le cuisinier doutait fortement qu'une fille "sensée" s'aventure souvent seule la nuit dans une forêt. Il lui faudrait chercher ailleurs s'il voulait faire une rencontre. Et pourtant , lorsqu'il s'apprêta à rebrousser chemin, il entendit une voix. De là où il était ce n'était qu'un murmure et il ne comprit pas la phrase. Qui profitait de l'obscurité pour venir songer un peu au pied d'un arbre ?
Kotaro avança dans la direction de la voix. A plusieurs reprises il faillit tomber dans le chemin et griffer sa chemise blanche . Pour se tenir plus chaud, il avait passé une veste noire qu'il n'avait pas encore fermée. Il faisait en petit peu froid en ce mois d'Octobre. Bientôt il faudrait sortir les manteaux bien chauds et regarder la neige derrière une fenêtre avec un chocolat bouillant dans les mains. Il attendait avec impatience ce moment de l'année où un tapis blanc recouvrait les rues, moment où la cheminée est la bienvenue. Et puis ce serait Noël et ses cadeaux. Gamin...
Il approchait du but. Il y eut un petit cri, puis un bruit d'eau. Une fille sans doute. mais quelle fille ? Le jeune garçon arriva enfin au bord du ruisseau dont l'eau cristalline coulait sans bruit. Vision enchanteresse que de voir une jeune fille si triste les pieds dans l'eau dans sa jolie robe dentelée. pendant un instant, Kotaro crut que c'était un rêve, que le froid le faisait délirer. Mais non, c'était la réalité. Il reconnut aisément Hayoumie avec sa chevelure de princesse de conte des fées. Elle était vraiment belle. revenant sur terre, le cuisinier arriva à sa hauteur par derrière. Elle ne l'avait pas vu, pourquoi ?


Hayoumie-sama ? Que faites-vous là ?

La voir pieds nus dans l'eau lui mit la puce à l'oreille. Son état était aussi trop bien visible. Qui ne l'aurait pas vu de toutes manières ? Il lui tendit sa main en l'invitant à revenir vers lui.

Vous allez prendre froid dans l'eau. Je n'aimerai pas que cela arrive.

Il avait dit ça sur un ton calme et un soupçon plaisantin. C'est vrai, que ferait-il si la maire du village attrapait un rhume à cause de lui, parce qu'il n'avait pas voulu la sortir de l'eau ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Bryanisinthekitchen.die XD
Hayoumie
Maire du village
Prêtresse de la magie
avatar

Féminin Nombre de messages : 2146
Age : 25
Rp : 273
¥ : 1 000 000 000 ect..
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Hayoumie & Kotaro #   Mer Oct 15 2008, 13:22

    Qui aurait cru que quelque part dans cette sombre et lugubre forêt Hayoumie aurait fait la rencontre de Kotaro le cuisinier avec qui elle n'avait aucun souvenir commun.. Sauf peut-être son mariage ,mais là encore il n'avait pas franchement fait connaissance. Le regard à la fois mystérieux et pénétrant, captiva directement le maire qui ne fit gère attention à la remarque du jeune cuisinier. Son corps c'était accoutumé à l'eau pourtant glacial ou peut-être l'eau était-elle si froide qu'Hayoumie ne sentait plus ses pieds ? Elle voulait presque l'entraîner avec elle dans le ruisseau mais n'osa pas , ce n'est vraiment pas le moment pour s'amuser, quoi que, après tout elle avait bien le droit de faire ce dont elle voulait ? Est-ce si étrange si elle lui demandait de venir près d'elle ?

    « Tu es le faux jumeau de Kae-chan ? N'est-ce pas ? »


    Les mots étaient sortis tout seule et elle finit par lui esquissait un sourire éteint qui se voulait pourtant amical. En quelque seconde elle fit le tri dans sa tête pour se souvenir des informations qu'elle avait sur Kotaro , car cette fois elle ne voulait pas paraître pour la maire qui connaît tout sur tout avec son énorme dossier qui apparaît de nulle part. Soudainement elle sorti du petit ruisseau pour se diriger vers le cuisinier. C'est vrai qu'il faisait froid en ce début d'automne mais c'était ce que Hayoumie préférée.. Car chaque jour le froid de l'automne lui rappelait que l'hiver approché. Elle saisi la main de Kotaro et se laissa entraîner hors de l'eau jusqu'à se trouver en face du jeune homme , car rappelons Hayoumie est plus veille que lui de seulement 1 ans .. Mais on ne voit vraiment pas la différence.

    « Je dois avoir l'air d'une folle, ce n'est pas très bon pour mon image » dit-elle en plaisantant


    C'est vrai que si Natsumi voyait Hayoumie dans cet état , celle-ci se serait noyée dans les questions que la reine lui aurait posée.

_________________
Nous ne somme plus que fantômes. Alors vous savez quoi ?
bouh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-in-heart.jeun.fr
Kotaro Higuchi
Sun
Cuisinier
avatar

Masculin Nombre de messages : 193
Age : 26
Rp : 45
¥ : 16 000
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Hayoumie & Kotaro #   Jeu Oct 16 2008, 08:54

La réponse d'Hayoumie ne ressemblait en rien à ce que Kotaro aurait voulu entendre, mais bon il laissa passer. Comment savait-elle cela ? C'était plutôt cette question qui passait en boucle dans son cerveau. Non pas qu'il était en colère qu'on connaisse tout de lui et de ses relations -c'est Hayou quand même- mais il au contraire, il était agréablement surpris que quelqu'un ai remarqué que ses liens familiaux avaient été partagés. Narhu savait pour sur, mais ce n'était pas la même chose. La jeune fille le connaissait par coeur, et c'était aussi grâce à elle qu'il avait deviné sa fraternité cachée. Il eut un sourire doux et ne répondit que d'un hochement de tête. Il voulait aussi éviter ce sujet qui lui apraissait encore flou dans sa tête et dans son coeur. On apprend pas à aimer quelqu'un après dix-huit ans juste en sachant qu'il est votre jumeau. Ca ne se fait certainement pas en un jour.
La main de la maire était fraîche mais pas gelée. Le jeune homme ne fut pas plus surpris que ça et fixa la jeune femme qui plaisantait. La voir plus détendue et dans un état moins "suicidaire" le rassura.


Des moments comme ça, tout le monde en a eut. Vous n'êtes pas plus bizarre qu'un autre personne.

Sur la berge, Kotaro observa Hayoumie. Il avait dit ça comme s'il connaissait cette sensation, ce ressentiment qui pousse une personne à avoir envie de plonger dans une mare gelée, de passer sa main dans le feu ou de sentir le vent du haut d'un immeuble de 10 étages sans avoir l'idée de sauter. A vrai dire, il avait déjà recherché cette solitude, cette union avec la nature ,seul dans une forêt. Il y en avait une qui bordait son ancien pensionnat. Le garçon enlva sa veste et la posa sur les épaules de la fille. En robe, elle risquait d'avoir plus froid que lui, alors qu'elle pouvait se réchauffer et se changer en un clin d'oeil. Cette possibilité ne lui effleura même pas l'esprit, car il pensait que la sorcière se trouvait très bien ainsi vêtue. Il se dirigea vers un arbre au tronc droit et noir dont les branches dénuées de feuilles pendaient lamentablement dans le ruisseau.

On peut s'asseoir ici et parler un peu ? Je n'ai jamais eut l'occasion de vous connaître vraiment, et c'est le bon moment non ?

Quand il rentrerait chez lui, Narhu dormirait. Il n'allumerait pas la lumière pour ne pas la réveiller, se prendrait le canapé dans les genoux, le mur, l'armoire où il prendrait son pyjama et il se coucherait à côté d'elle en essayant de ne pas la faire bouger ou ouvrir les yeux. Kotaro soupira à cette idée. Autant rester là à bavarder tranquillement !

Il y a quelque chose que j'aimerai vous demander. Est ce que les humains ont une place dans la vie des sorciers ? Ils paraissent tellement forts à nos yeux de non-magiciens. Mais vous avez fait ce village pour qu'ils puissent vivre ensemble, alors pourquoi ?

Les origines du village dans lequel il allait passer sûrement le reste de sa vie l'intéressait vivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Bryanisinthekitchen.die XD
Hayoumie
Maire du village
Prêtresse de la magie
avatar

Féminin Nombre de messages : 2146
Age : 25
Rp : 273
¥ : 1 000 000 000 ect..
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Hayoumie & Kotaro #   Sam Nov 01 2008, 13:19

    Lorsqu’Hayoumie senti le manteau de Kotaro sur ses épaule, elle eu un drôle de pressentiment. A cet instant elle se disait que c’était le destin qui avait réunit de âme errante et qu’elle accepterais toute propositions d’amitié. De toute façon si elle serait rentrée tranquillement chez elle, personne ne l’attendrais. Elle arriverait chez elle, aussi tête ailleurs, et s’asssirait dans les marches du grand escalier principal en fixant la porte pendant quelque minutes comme si elle espérait que Kyô allait apparaître.
    Ensuite elle irait se morfondre dans son énorme lit et tout sa dans un calme olympien. La solitude ne l’avait jamais effrayée, mais de temps en temps un peu de compagnie ne faisait guère de mal.
    Elle appréciait le geste de Kotaro, mais qui conque aurait fait de même ?


    « Oui , c’est le meilleure moment » elle prit son temps avant de poursuivre. « Kotaro, tu peux me tutoyer, tu sais ^^ » et tout ça avec le sourire.

    Hayoumie était d’une curiosité sans pareil, mais savait être discrète. Connaître un peu plus quelqu’un comme Kotaro n’était donc pas de refus. Elle s’assis prés du jeune homme et senti à quel point celui-ci semblait intéressé par le village. C’était un peu logique, c’est un Sun, Kaede une moon. Jumeaux, mais séparés par la différence magique. Ce n’était pas le moment de creuser dans le passée, le présent et les sentiments du jeune homme.
    Il fallait trouver une réponse qui répondait parfaitement au question de Kotaro. Hayoumie se concentra , oubliant ses problèmes et dit :


    « Oui, les humains on une place dans nos vie, car les humains dévoile la part d’humanité que nous cachons. Certes il y a de nombreuse batail entre humains et sorciers, mais c’est une horrible erreur. Les sorciers sont parfois prétentieux de leurs force, j’en suis un exemple même. » dit elle en riant. « Mais nous rêvons parfois d’être comme tout le monde, d’être un simple humains nous fait rêver alors parfois nous somme jaloux. Les humains se sente inférieure et ça les perturbe, ça les rends jaloux et il perde toute leurs têtes. Les deux races s’entretue peut-être pour des fins personnelles, mais lorsqu’il cohabite ensemble à des fin pacifiste il remarque qu’au fond il se ressemble. »

    Elle marqua une pause. Elle parlait peut-être trop et avait probablement fait du Hors-sujet. Elle fixa Kotaro, espérant avoir répondu à sa question.

_________________
Nous ne somme plus que fantômes. Alors vous savez quoi ?
bouh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-in-heart.jeun.fr
Kotaro Higuchi
Sun
Cuisinier
avatar

Masculin Nombre de messages : 193
Age : 26
Rp : 45
¥ : 16 000
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Hayoumie & Kotaro #   Mar Nov 04 2008, 17:17

La bonne volonté d'hayoumie mit un peu de baume au coeur de Kotaro. Elle acceptait avec plaisir de bavarder un peu, et lui poposait même de la tutoyer. C'est pas donné à tout le monde de parler aussi familièrement avec la maire, mais bon, elle était une jeune fille après tout. C'est dans ces moments-là qu'on oublie les statuts des uns et des autres pour se concentrer uniquement sur les liens qui se tissent au fil des paroles. D'ailleurs, Kotaro avait déjà oublié qu'il était en compagnie de la supérieure de tous les sorciers, de la fondatrice du village, d'une mariée et de tout ce qui va avec. Il avait posé sa veste sur les épaules de la supérieure de tous les sorciers, de la fondatrice du village et patati et patata. Il était assis à côté d'une simple jeune fille aux longs cheveux dorés et aux yeux verts profonds. C'était cette dernière proposition qui convenait le plus au cuisinier. C'était aussi la plus simple pour qu'il évite de se faire des noeuds au cerveau et de se retrouver à l'hôpital psychiatrique. Il écouta calmement la réponse de la sorcière, cachant son étonnement et sa contrariété. Il ne comprenait pas que la jalousie vienne à bout de deux peuples. Pour lui, les magiciens avaient toujours été une "race" pacifiste, pleine de sagesse et de calme, qui n'utilisait pas ses pouvoirs pour des effusions de sang. Et les humains avaient toujours respecté les sorciers par admiration. La vérité était bien loin de tout ça...
Hayoumie avait créé le village pour que les deux peuples puissent vivre en paix et se comprendre. Les sorciers venaient faire leurs courses chez les humains, les humains donnaient des cours généraux aux sorciers. A Moon-In-Heart, tout allait pour le mieux, mais Kotaro ne put s'empêcher de se demander si quelque part sur la planète, une guerre avait encore lieu encore les magiciens et les simples mortels. C'était égoïste de penser à son bonheur personnel, mais le cuisinier se sentait bien dans ce village. Il avait un métier qui lui tenait à coeur, des amis, une soeur, une amoureuse. Il était heureux c'était sûr. Grâce à qui ?


Tu es une personne formidable Hayoumie. Tu as réussi à apporter du bonheur à deux peuples rivaux. C'est fantastique ! Ici j'ai retrouvé une soeur, je vis avec ma petite amie qui sont toutes deux des sorcières. Je crois que j'ai compris : les humains sont le lien qui lie les magiciens à cette terre vulnérable. Ils rappellent que les choses ne sont pas éternelles, même si l'on contrôle les élements.

Kotaro fixa Hayoumie en souriant. En un coup de baguette magique, elle lui avait ôté une lourde question de la conscience, et donné joie et soulagement. Il se demanda pourquoi il était heureux à ce moment. Si c'était parce qu'il avait trouvé une raison à son statut de non-magicien, ou simplement parce qu'être avec la jeune fille lui faisait se sentir bien. Il ne put vraiment répondre à sa question. Le jeune homme prit les mains de la sorcière dans les siennes. Elles lui paraissaient toutes petites et froides. Mais il ne fit pas attention à ça.

C'est grâce à toi si j'ai trouvé le bonheur ici, parce que tu as fondé ce village. Merci Hayoumie, merci infiniment...

Sur le coup, le jeune homme avait peur de paraître un peu trop niais. On était pas dans un épisode de "Heidi" ni de "La petite maison dans la prairie".


Dernière édition par Kotaro Higuchi le Mer Nov 05 2008, 13:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Bryanisinthekitchen.die XD
Hayoumie
Maire du village
Prêtresse de la magie
avatar

Féminin Nombre de messages : 2146
Age : 25
Rp : 273
¥ : 1 000 000 000 ect..
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Hayoumie & Kotaro #   Mar Nov 04 2008, 18:29

    Elle fut soulagée d’avoir bien répondus. Mais soudain elle avait envie de pleurer.

    Kotaro avait trouvé le moyen de montrer au maire qu’elle était utile. Ces dernier temps on lui refuse toutes utilisations magiques, même les sorts les plus simples. Elle passait ses jours à ne rien faire se sentant inutile. Sans magie elle n’était pas grand-chose.

    Kotaro avait réussit à lui montrer que ce n’est pas parce que c’est une grande prêtresse de la magie que les gens sont heureux, mais c’était parce qu’elle les avait compris et avait fondée se village. Pourquoi n’avait-elle pas compris cela plus tôt ? Peut-être avait-elle vu tout ce qu’il lui arrivait négativement sans vraiment y trouvait un point positive.

    Pour la première fois depuis qu’elle avait appris l’existence de sa maladie , Hayoumie sortie un beau sourire chaleureux.


    « C’est plutôt à moi de te dire merci, Je n’avait pas remarqué que même sans magie j’arrivé quand même à faire quelque chose »

    Kotaro n’avait peut-être pas compris se qu’elle cherchait à dire. Peu de gens son au courant de sa maladie. Elle risque de mourir, elle le sait et cela ne lui fait pas peur car on doit tous mourir un jours ou l’autre. Alors elle voulait passer ses dernier instant sur terre avec ce celui qu’elle appréciait le plus , c’est-à-dire Kyô, mais il n’était jamais là.

    Elle compris bien vite que ce nouveau Roi des vampires était un lâche, qu’il avait tout bonnement peur d’affronté la réalité. Elle compris aussi qu’elle ne pourrait pas avoir d’enfant, et donc il fallait trouver quelqu’un qui prendra sa place ( en l’occurrence Akio).


    Jusqu’à présent elle considérais tout ses problème comme une punition de dieu. Elle essaye de garder son sourire pour ne pas que le garçon s’inquiète et dit d’une voix calme :

    « Je vais mourir. Peut-être pas tout de suite, mais ça risque d’arriver bientôt. Je me suis senti inutile des l’instant ou l’utilisation de magie risquait d’avancer la date de ma mort. Tu m’as ouvert les yeux, Kotaro, c’est pour ça que c’est à moi de te remercier »

    Elle se sentais bien là, prés du cuisiner dans l’obscurité , ses mains dans les siens, elle en oubliée qui elle était et avait l’impression d’être ailleurs.

_________________
Nous ne somme plus que fantômes. Alors vous savez quoi ?
bouh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-in-heart.jeun.fr
Kotaro Higuchi
Sun
Cuisinier
avatar

Masculin Nombre de messages : 193
Age : 26
Rp : 45
¥ : 16 000
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Hayoumie & Kotaro #   Ven Nov 07 2008, 17:07

Les remerciements réciproques, pour ne rien cacher, Kotaro n'aimait pas trop ça. Il se sentait toujours un peu plus bête et gêné qu'il ne l'était déjà lorsque son interlocuteur le remerciait à son tour, faisant s'écrouler par la même occasion la sincérité de son "Merci". Non pas qu'il détestait qu'on le remercie, simplement il préférait qu'on le fasse à un autre moment -pour pas lui casser sa déclaration en fait. Mais bon, ce n'était qu'un détail, et il n'allait pas en vouloir à Hayoumie pour ça. Dans ce cas en plus, il était heureux d'avoir ouvert les yeux à la jeune fille qui semblait un peu perdue. La forêt, lieu sombre, hostile, n'était pas vraiment le meilleur endroit pour chanter, mais plutôt pour pleurer. La tristesse se lisait dans l'attitude de la maire, n'importe qui aurait put le voir. Kotaro était lucide tout de même ; il voulait savoir pourquoi elle n'allait pas bien. Son sourire qui l'avait déstabilisé -et fait aussi en peu rougir ses joues- s'évanouit petit à petit mais elle resta tranquille tandis qu'elle annonçait sa mort prochaine. Comment pouvait-elle être si calme dans un moment comme ça ? Normalement, quand on apprend qu'on va mourir on pleure, on crie, on désespère, et si on est trop faible pour affronter la réalité ; on se tue avant l'échéance. Hayoumie avait toujours fait preuve d'un sang-froid dépassant l'entendement, mais là, elle surprit le jeune homme. Il demeura coi, plus par le zen de la sorcière que par la fatale nouvelle, et puis une boule vint dans sa gorge, l'étouffant dans une sensation de brûlure. Il eut l'impression de ne plus pouvoir respirer, que le sang n'affluait plus à son coeur. Ce n'était heureusement pas le cas, mais il avait tout de même quitté ses joues, les laissant blafardes.
Elle le remerciait parce qu'il lui avait montré son "utilité" et semblait ne pas s'intéresser à sa mort. Ce qui n'était pas le cas de Kotaro.


Mais...Hayoumie...Comment ce fait-il que...? Que vous allez mourir ? Et la magie ? Pourquoi accélère t-elle la fin alors qu'elle devrait vous guérir ?

Le jeune homme risquait d'énerver Hayoumie à lui poser des questions auxquelles elle devait avoir cent fois répondu déjà. Il voulait comprendre. Pourquoi ces pouvoirs que la sorcière manipulait à la perfection se retournaient-ils contre elle ? Une malédiction lancée par un adversaire ? Ou juste un mauvais coup du destin ? Et surtout, n'y avait-il pas un antidote ? Kotaro aurait donné tout ce qui était possible pour sauver la maire. Il lui aurait donné jusqu'à sa vie pour qu'elle puisse vivre. A travers elle, c'était le village tout entier qui était lui aussi condamné. Sans Hayoumie, le village serait en danger, il n'y aurait plus personne pour le protéger. [Kotaro ne connait pas les histoires de Reine, de Chevalier Servant et tout et tout...] Il essaya d'articuler, d'une voix tremblante qu'il s'efforçait de garder monocorde :

N'y a t-il pas de remède ? Une guérison ? Je peux vous aider, je ferai tout ce qui sera en mon pouvoir ! Ne mourez pas je vous en supplie Hayoumie, qu'est ce que je ferai sans vous ?

Sous le coup de l'émotion, il avait recommencé à la vouvoyer, mais il n'y fit même pas attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Bryanisinthekitchen.die XD
Hayoumie
Maire du village
Prêtresse de la magie
avatar

Féminin Nombre de messages : 2146
Age : 25
Rp : 273
¥ : 1 000 000 000 ect..
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Hayoumie & Kotaro #   Mer Déc 03 2008, 15:32

    « Arrête »

    C’était les seules mot qui réussir à sortir de sa bouche. Kotaro enchaîna questions sur questions, mais ce n’était pas ça qu’il avait rendu sa voix si froide, c’était la manières dont il voulait absolument l’aider. En une fraction de seconde elle se senti bouleversé comme si toute la tristesse du monde venait de briser son cœur. Si elle était aussi impassible à sa maladie c’était pour ne pas voir les autres s’inquiéter. Réaction des plus banal. Un peu trop à son goût d’ailleurs, mais le dilemme qui c’était imposé devant ses yeux n’avait permis qu’une solutions : rester celle qu’elle était.
    Les larmes allait apparaître. Qu’est-ce que ça allait être cette soirée ? Des remerciement ? Puis des « désolée » ? Elle se concentra le plus possible pour les empêcher de venir.

    Kotaro avait l’air d’être quelqu’un de bien. Il devait faire partie de se groupe de personne qui arrive à vous rendre heureuse par le simple fait de vous sourire ou de vous adressez la parole. Comme par magie.
    Cependant cela avait du troubler le garçon, comme si le maire avait une sorte de dédoublement de personnalité, c’était marrant et effrayant à la fois.


    « J’essaye de ne pas y penser, Je croit qu’il n’y a pas de solutions alors le mieux pour moi c’est de profiter et parfois je fini par oublier ce problème. »

    Elle ferma les yeux respirant l’air frais. C’est à ce moment précis que la dernière phrase de Kotaro résonna dans sa tête : « Ne mourez pas je vous en supplie Hayoumie, qu'est ce que je ferai sans vous ? » Cela lui donna l’impression qu’elle était indispensable. Elle essaya de pas imaginer ce que serai le village sans elle. Natsumi était là, Akio aussi ainsi que tout les autres membres du villages en qui elle avait pleine confiance.
    En repensant au village, tout un coup Hayoumie se senti désolée envers Narhu, car ce qu’elle allait faire risquerais de lui faire du mal.

    Sans prévenir, elle s’approcha de Kotaro et l’embrassa tendrement.

    Maintenant ce qu’elle craignait c’était sa réaction. Tout d’un coup son cœur se mit à battre très fort expriment son angoisse. Elle n'aurait jamais imaginer un seul instant qu'un jour elle pourrait aimé quelqu'un seulement en quelque seconde. Etrangement ce sentiment qu'elle ressentait assise prés de Kotaro c'était bien de l'amour...

_________________
Nous ne somme plus que fantômes. Alors vous savez quoi ?
bouh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-in-heart.jeun.fr
Kotaro Higuchi
Sun
Cuisinier
avatar

Masculin Nombre de messages : 193
Age : 26
Rp : 45
¥ : 16 000
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Hayoumie & Kotaro #   Mer Déc 03 2008, 16:42

Impossible. Oui c'était le mot. Aucun autre n'aurait put mieux coller à la situation. Cela paraissait impensable. Aux yeux de Kotaro, ce moment était un cauchemar dont il allait se réveiller. Pourtant, il eut beau se persuader que tout était faux, il savait que la jeune femme devant lui était bien réelle, que sa maladie était là aussi et qu'elle la rongerait jusqu'à la mort. Il n'y avait pas de solutions avait-elle dit, le plus concentrée qu'elle pouvait être malgré sa tristesse qu'elle refoulait au fond d'elle. Pas de solutions, de remèdes, de quelconque manière d'éviter l'échéance qui se faisait de plus en plus proche au fond des secondes. Pour combien de temps la maire en avait encore à respirer ? Une minute ? Une heure ? Plus ? Quelle importance : c'était artificiel. Tout le temps qui lui resterait serait dévoré par ce regret de mourir trop vite, le remords d'abandonner ses amis, ses amours. Apprendre que l'on va mourir avant l'heure est bien plus pire que de mourir sans qu'on ne le sache. Kotaro essaya de ravaler ses larmes pour paraître aussi fort et calme que l'était la sorcière, mais il savait bien qu'il ne tiendrait pas longtemps.
Elle lui avait bien dit "Arrête." non ? Arrêtez de se soucier d'elle, de s'inquiéter pour elle ? Arrêter d'être gentil et compréhensif ? Ou arrêtez de lui faire ressasser l'horreur en lui posant toutes sortes de questions ? Le cuisinier ne sut pas vraiment répondre. Tout semblait lui être hors de portée. Incompréhensible. Il essaya de faire le tri dans ses songes, en vain. Hayoumie venait de lui ôter toute raison de réfléchir. Il sentit ses lèvres fraîches se poser sur les siennes, et aussitôt il cessa de penser. Bien qu'un immense flot de sentiments l'envahissait -que ce soit de la surprise ou un soupçon d'envie- il ne put réagir. Les regrets seraient pour plus tard, le mal était fait. C'était se mentir à lui-même de penser qu'il n'aimait pas cet instant. Kotaro, à la minute où il avait vu Hayoumie dans le ruisseau, n'avait put empêcher un sentiment bien connu de l'envahir. Bien connu oui, il le ressentait pour Narhu. Mais là, la pâtissière lui semblait si loin de lui avec son amour.
Le jeune homme prit le visage de la sorcière dans ses mains. La voir torturée à ce point lui fendit le coeur. Elle se reprochait toujours d'avoir trahie son mari et son amie. Il ne pouvait la laisser endosser cela toute seule. Aussi l'embrassa t-il à son tour, de son plein gré, mêlant l'amour qu'il avait pour la jeune femme à sa tristesse de la perdre.


Je ne sais pas... Si un tel sentiment est fait pour être partagé en un même instant. Murmura t-il après avoir relâché son étreinte.

En effet, on ne peut aimer deux personnes en même temps, surtout si l'on prouve à l'une son amour tandis que l'autre est mise de côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Bryanisinthekitchen.die XD
Hayoumie
Maire du village
Prêtresse de la magie
avatar

Féminin Nombre de messages : 2146
Age : 25
Rp : 273
¥ : 1 000 000 000 ect..
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Hayoumie & Kotaro #   Ven Déc 12 2008, 14:44

    Elle se senti coupable.
    Coupable d’avoir réaliser quelque chose qu’elle n’aurait jamais pu accepter. Son destin était de se marier À Kyô. Elle l’avait fait. Son destin était de l’aimer et elle en était tomber raide dingue depuis toute jeune, mais voila. L’amour qui les unissait perdait de sa valeur chaque jours que dieu fait. Lui ne vit maintenant que pour son trône, perdu dans sa paperasse.. Il l’avait lâchement abandonné tout ça parce qu’il.. A peur ?

    On ne sait jamais quand le destin vous impose son ultimatum. C’est comme si une hache tranchante se tenais derrière elle, prête à la transpercer des qu’elle fera son choix.
    En tant que grande prêtresse elle savait que la facilité n’était pas le bon choix, et elle savait également qu’accepter se sentiment non plus n’était pas le bon. On aurait dit un de ses dilemme tragique des théâtres de Corneille.


    - Je ne sais pas.. Peut-être que parfois il est bon ne s’égarer un peu.. dans le cœur de quelqu’un d’autre..

    Elle avait durement essayait de ne plus avoir de lien avec quiconque, pour partir sans le moindre regret, mais elle a vite compris que c’était impossible car elle était beaucoup trop attachés à se village et à ses membres.. Maintenant s’imaginer partir après ce qu’elle venait de faire c’était comme si elle venait de causer sa propre mort.
    N’est-ce pas horrible de trahir les autres ? De faire quelque chose de compromettant ? De leur faire de la peine ? La honte.. Oui la honte c’était ça. Partir honteusement coupable d’être tomber amoureuse de quelqu’un d’autre que sont mari, du copain de son amie..

    Au moins elle savait qu’elle n’avait pas de regret, lorsqu’on n’aime on ne voit pas la différence entre ce qui est bien ou mal, alors tout ce que l’on fait n’a pas d’importance car tout semblera juste..


    - Que va t'on faire maintenant ?
    Elle semblait perdu et ça se voyait dans son regard. Peut-être avait-elle peur que Kotaro avait réagis par pur pitié..

_________________
Nous ne somme plus que fantômes. Alors vous savez quoi ?
bouh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-in-heart.jeun.fr
Kotaro Higuchi
Sun
Cuisinier
avatar

Masculin Nombre de messages : 193
Age : 26
Rp : 45
¥ : 16 000
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Hayoumie & Kotaro #   Jeu Déc 18 2008, 09:22

Les fleurs éclosent, les oiseaux chantent, le soleil brille.
Et moi au milieu de tout cela, je pleure.


Si Hayoumie se sentait coupable, Kotaro eut la vague sensation d'avoir évacué un poids immense. Alors qu'il culpabilisait lui aussi il y a quelques secondes, le baiser échangé avec la jeune fille lui renversa les idées dans sa tête. Il aurait dut être honteux, torturé de remords mais non. Au lieu de cela, il se sentait divinement bien. Il avait encore sur les lèvres la douceur de celles d'Hayoumie, la chaleur qu'ils s'étaient transmise, la couleur de ses deux yeux verts le plongeant dans une torpeur indescriptible. Pour l'instant, il se sentait heureux. Heureux d'être un traître, un lâche, un criminel. Un geste et c'était tout le fragile équilibre du village qu'il menaçait de compromettre. Si Kyô l'apprenait, comment l'accueillerait-il ? Le cuisinier pouvait fuir, mais il n'aurait nul part où aller et il abandonnerait ses amis, sa soeur et... Narhu. Un criminel parce qu'il avait violé, bafoué les règles d'un amour véritable qu'il avait presque juré devant Dieu. A quelques années près, il aurait put demander en mariage sa petite amie, mais le temps avait joué contre lui.
La réponse d'Hayoumie l'étonna autant qu'elle l'attrista. Alors ce moment n'avait été qu'un égarement ? Une pause dans la vie, un break comme on dit ? Mais pourtant, s'égarer en amour demandait tout de même des sentiments réels. Sans quoi on ne s'égare pas ; on meurt. Devant le regard de la sorcière, Kotaro ne savait pas quoi faire. Contrairement à lui, elle montrait tous les signes de la culpabilité et de la honte. Tandis qu'il les cachaient au fond de lui-même, les refoulant au plus profond qu'il pouvait. Par peur qu'on ne les découvre ? Il n'en savait rien. Peut-être que ce moment devait rester secret pour préserver sa magie.


Que va t'on faire maintenant ?

C'était une bonne question. Mais deux solutions seulement étaient possibles. Partir ou rester. Dans le premier cas, la séparation serait difficile car ce qui pouvait arriver après triturerait les cerveaux des deux jeunes gens. Dans le deuxième cas, ils ne pourraient continuer dans leur lancée car le remord s'était déjà emparé d'eux. Alors, rester et ne rien faire ? Impossible aussi. Après avoir vêcu cet instant, comment pourraient-ils passer des heures assis côte à côté sans parler, sans bouger ? Ce dilemme brisa Kotaro. Il plia un genoux, se hissa tant bien que mal sur ses jambes endolories par leur positon repliée, et invita Hayoumie à faire de même en prenant ses doigts dans ses mains.

Il vaudrait mieux se quitter. Rester ensemble ne nous amènera que trop loin.

Néanmoins, il passa un bras autour de ses épaules et l'emmena vers la sortie de la forêt. Il ne pouvait pas la laisser seule dans le noir et la téléportation pourrait lui ronger ses forces restantes. il la ramènerait chez elle comme on ramène une princesse.

[Tu postes et on arrête là ? Ce sera plus dans le prolongement avec le restaurant, sinon on va s'emmêler X3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Bryanisinthekitchen.die XD
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hayoumie & Kotaro #   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hayoumie & Kotaro #
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ moon-in-heart } :: Les alentours du village :: la Forêt }-
Sauter vers: